Projets Nous soutenir Contact Espace artistes Menu
project-banner
Las Hesperides
Symphonie mythologique
Février 2018

Le projet

La musique à vents connait des fortunes diverses d’un pays à l’autre et s’il est un pays où cette forme d’expression musicale est particulièrement développée, c’est bien l’Espagne. La musique à vent espagnole est riche de nombreux ensembles et compositeurs de grande qualité peu connus sous nos latitudes. Notre ambition est de vous faire découvrir ce soir ce répertoire foisonnant sous un angle bien spécifique, la mythologie. Qu’elle soit nordique, romaine ou grecque, cette thématique est récurrente dans la musique pour orchestre d’harmonie, très descriptive. Lors de ce projet, c’est un mythe en particulier qui nous intéresse, le onzième des douze travaux d’Hercule, à savoir la quête du fruit d’or dans le jardin des Hespérides. Jouée en deuxième partie, l’oeuvre principale de ce concert, « El Jardín de las Hespérides », sera mise en valeur par l’écriture fine de Christine Savoy pour une seconde collaboration avec l’OHV après « Dreams » en 2017. Le texte pour expliciter la musique, la musique pour sublimer le texte, c’est notre proposition ce soir.

Extraits

Découvrez davantage sur Youtube.




Compositeurs

José Rafael Pascual Vilaplana

José Rafael Pascual Vilaplana est avant tout connu pour être un chef d’orchestre de renommée internationale. Né en 1971 dans la région d’Alicante, il étudiera au conservatoire de Valence, vivier de la musique à vents espagnole. On a pu l’apercevoir en Suisse à la conduite du prestigieux orchestre symphonique à vents Aulos à deux reprises, notamment en 2015 pour la création mondiale de la symphonie Out of Earth de notre compatriote Oliver Waespi. Ce soir, c’est dans un tout autre style que nous découvrons, non pas le chef, mais le compositeur avec Yakka, un pasodoble, emblème de la musique espagnole.


José Vincente Egea

José Vincente Egea compose Poema Sanférmico comme pièce pour la catégorie reine du célèbre concours pour orchestre à vents «Ciudad de Valencia». Oeuvre changeant constamment de climat, ce poème symphonique décrit en musique les fameuses fêtes de la Saint-Firmin de Pampelune. La musique tonale, bitonale, polytonale, atonale, dodécaphonique ainsi que des extraits de musiques populaires et de jazz forment un patchwork musical riche et coloré.


Joaquín Rodrigo

Joaquín Rodrigo est avant tout connu pour son célèbre Concerto de Aranjuez. Le magnifique Adagio pour orchestre à vents n’est toutefois pas à négliger. Composée à une époque (1966) à laquelle peu de compositeurs s’intéressaient à l’orchestre à vents, cette oeuvre, aux sonorités typiques, se veut tant introspective que subtile puis triomphante. Comme une fin d’après-midi d’automne chaude à Alicante où soudainement tout s’éveille.


Pascual Piqueras Cabanillas

La composition de Pascual Piqueras Cabanillas met en avant un instrument peu connu sous nos latitudes, le Cajón. Sorte de boite en bois sur laquelle le musicien s’assied, le Cajón, inventé au XVIII e siècle au Pérou, se prête à merveille aux rythmes endiablés de «de Cai», composition légère popularisée dans sa version pour quintette à vents.



José Suñer Oriola

José Suñer Oriola compose Le Jardin des Hespérides en 2015 en ajoutant ainsi au répertoire pour orchestre à vents une oeuvre devenue emblématique. Choisie à de multiples reprises lors de concours nationaux et internationaux pour la virtuosité qu’il nécessite, mais avant tout pour son écriture riche et foisonnante, ce poème symphonique est l’élément central de ce projet et lui a donné son titre.

Les Hespérides sont des nymphes filles d’Atlas et d’Hespéris. Elles résident dans un verger fabuleux, le jardin des Hespérides, situé à la limite occidentale du monde. Suite au meutre de sa femme et de ses fils dans un moment de folie, Hercule, fils de Zeus, sera contraint de se mettre au service d’Eurysthée, son plus vieil ennemi, et d’accomplir les tâches qu’il lui ordonnera : ce seront les douze travaux. Le onzième des Travaux d’Hercule consista à rapporter les fruits d’or d’un pommier, cadeau de Gaïa à Héra. Elle l’avait planté dans son jardin divin se trouvant sur les pentes du mont Atlas, là où les chevaux du char du Soleil achèvent leur randonnée en se couchant à l’ouest de l’océan Atlantique. Hercule convaint Atlas d’aller chercher les fruits d’or en lui proposant de soutenir la voûte céleste à sa place. Quand Atlas revint, Hercule utilisa la ruse pour le persuader de reprendre le poids du monde sur ses épaules et s’en alla porter les fruits d’or, conférant la jeunesse éternelle, à Eurysthée.





Conteuse

Christine Savoy

Née à Sion en 1987, Christine Savoy commence à écrire à l’âge de dix ans et cette passion devient rapidement une activité quotidienne, du fait de sa participation à de nombreux concours littéraires de tout genre. En 2001, elle remporte le premier prix d’un concours européen en catégorie libre. En 2003, l’Association valaisanne des Ecrivains lui accorde le premier prix ex-aequo pour une nouvelle en prose poétique intitulée « Être oiseau », alliant spiritualité et révolte contre une société dont la violence lui paraissait insoutenable. Après l’écriture de nouvelles, elle écrit son premier roman « En attendant l’espoir » en 2005. L’année suivante, elle entame des études de Lettres à l’Université de Lausanne et écrit un deuxième roman « Sourire triste ». Elle se consacre ensuite à l’écriture universitaire. En 2012, l’appel de l’écriture se fait de nouveau ressentir. Un premier livre de contes, « 7 petits contes spirituels », précédera un deuxième en 2014, « Couleurs de Terre ».




Musiciens

Musicians
Piccolo
Jonathan Paunet Massongex Flûtes
Jörg LingenbergSion Alain SchneebergerFully Hautbois / Cor-Anglais
Lynda CouzensAigle Clarinettes
Sylvain BétriseySt-Leonard Céline BohnetMartigny Corinne BurgenerVisperterminen Ricardo De SaChalais Ambroise EcoffeyBerne Gaétan HeroldMonthey Thomas MartinettiSalvan Gabriel PernetBex Mélanie StoffelVisp Lisa ReySierre Dany RossierVionnaz Clarinettes basses
Johann DrapelMassongex Manon GuisolanFerpicloz Saxophone soprano
Anthony FerreiraCrans-Montana
Saxophones altos
Fabien GirardMonthey Noémie TurrianLe Bouveret Saxophones ténors
Julie ParelMartigny Annik GmelLausanne Saxophone baryton
Orsinger JonathanMartigny Trompettes
Julie BarrasChermignon Simon BlatterBerne Jonathan BochateyMartigny Michaël ConusAigle Sabrina DélèzeClèbes Anne-Michèle SavoyCrans-Montana Thierry StalderSion Cors
Dominique CarlenSalgesch Renato BurgenerVisp Stéphanie JacquierSion Pascal JonneretMartigny Charlotte ManziniMartigny Euphoniums
Aurélien DarbellayChandonne Cyrille VolluzMartigny
Trombones
Daniel AlessiSalquenen Olivier VergèresConthey Johan Pathoz Trombone basse
Vincent MayorBramois Tuba Eb
Jean-Marc BarrasChermignon Samuel ElsigSalquenen Tubas Ut
Antoine HéritierSavièse Violoncelles
Lina Luzzi Emilie Cavallo Harpe
Diane Pauvert Piano
Nicolas Jacquier Percussions
Blaise DayerSion Mathieu DormiaYverdon-les-Bains Alexandre GanchinhoSion Romain MottierAigle Laurent ZuffereySion Mariéthoz GuillaumeMassongex



Brochure

Icon
Brochure du projet

Revue de presse

Icon
Unisono (2018-03)
Icon
Gazette (2018-01-19)
×
1/24
2/24
3/24
4/24
5/24
6/24
7/24
8/24
9/24
10/24
11/24
12/24
13/24
14/24
15/24
16/24
17/24
18/24
19/24
20/24
21/24
22/24
23/24
24/24